Visites scolaires

Soucieuse de rendre accessible l’art au plus grand nombre, la Fondation propose un nouveau type d’activité pour les classes valaisannes (5 à 8 Harmos) depuis 2016 : Les Petits Visiteurs de la Fondation Pierre Gianadda.
Exposition Giacometti, 1986
© Oswald Ruppen

En deux étapes
Né du constat et de l’analyse du marché valaisan en matière de culture et d’accessibilité aux écoles, le projet désire ouvrir et aiguiser le regard des visiteurs de demain. Il se passe en deux étapes : premièrement, un atelier d’animation-médiation en classe menée par un animateur-médiateur culturel puis, deuxièmement, une visite de la Fondation quelques jours plus tard.
Directement en classe, de manière ludique, les élèves découvrent l’exposition proposée au gré de jeux, d’analyses et de créations. Les participants font alors appel à leurs perceptions sensorielles, à leur expression créatrice et ils développent notamment leur œil de visiteur. Le jour de la sortie à la Fondation, les élèves et les encadrants reçoivent d’abord une présentation approfondie sur deux à trois œuvres sous forme de diaporama au Pavillon Szafran mis en place par la Fondation pour rafraîchir ce qu’ils ont découvert en classe. Un échange de questions des élèves peut alors avoir lieu. Ils découvrent ensuite librement in situ et sous responsabilité de leur maître(sse)s les œuvres proposées au sein de la Fondation.

Par le plaisir
Avec ce projet, nous prônons l’apprentissage et la pédagogie par le plaisir. Dans ces ateliers de médiation, nous donnons des clés de compréhension et nous aiguisons les yeux des visiteurs de demain. Il n’y a pas de beau ou d’affreux tableaux, il n’y a que des appréciations motivées de la part des élèves devenus « visiteurs ».
Lors des derniers ateliers « Picasso » dans des classes allant de Vissoie à Finhaut, j’ai pu entendre : « Je n’aime pas cette peinture parce qu’on ne sait pas si c’est un homme ou une femme », «J’adore les couleurs de ce tableau, on dirait un coucher de soleil ! » ou encore « Je comprends pourquoi il a utilisé ici du jaune et du rouge, ce sont les couleurs de l’Espagne ».
A la suite de l’édition 2016 sur Picasso « Hommage à Jacqueline », le soutien de la Banque Raiffeisen Martigny Région et Etincelles de Culture, l’effectif des classes pouvant participer à ce projet unique double, passant donc de dix à vingt classes. Les prochains ateliers ont lieu entre septembre et novembre 2017 sur l’exposition « Cézanne – Le Chant de la Terre ».

    Christophe Nançoz, Animateur et médiateur culturel
Les Petits Visiteurs de la Fondation
© Christophe Nançoz

Les Petits Visiteurs de la Fondation
© Christophe Nançoz